Qui consulte au cabinet de l'épine ?

Ostéopathie pour tous

Il est important de consulter un ostéopathe lorsqu’on exerce une activité et/ou un métier physique. A l’opposé, un mode de vie sédentaire ou un métier qui ne permet pas de bouger fréquemment est aussi traumatique pour le corps. Il peut être opportun de consulter son ostéopathe une à deux fois par an afin d’effectuer un bilan, de manière préventive. L’ostéopathie peut être une thérapie qui permet de diminuer le risque de douleurs chroniques, de douleurs aiguës ou de blessures.

Les populations qui se présentent au cabinet

Les nourrissons, Les enfants et les adolescents

Lors de l’accouchement, le nourrisson subit des forces importantes sur son crâne et le reste de son corps. L’ostéopathie crânienne est un outil essentiel permettant de réduire les effets de l’accouchement sur le crâne du nourrisson, et donc de prévenir de certaines douleurs ou retards de développement par la suite. De plus, l’ostéopathie, en l’absence de pathologie sous-jacente, est recommandée pour les problèmes liés à la succion, au développement locomoteur, les coliques…

L’enfant connaît, en général, de nombreuses chutes qui peuvent favoriser l’apparition des douleurs, à la suite d’une chute ou bien à distance de celle-ci. De plus, la croissance de l’enfant est un phénomène rapide et irrémédiable. L’ostéopathe peut diminuer le risque de développer des maladies articulaires de croissance, en diminuant les contraintes qui s’appliquent sur le corps de l’enfant.

A l’adolescence, le corps subit de nombreuses transformations. Certaines structures anatomiques grandissent plus rapidement (les os) que d’autres (les muscles et tendons), ce qui peut entraîner l’apparition de douleurs. L’ostéopathe peut alors agir sur ces douleur et donc permettre d’améliorer les symptômes pour le reste de la croissance. De plus, de nombreux changements métaboliques, notamment hormonaux, modifient le corps de l’adolescent qui peut peiner à s’adapter à ces modifications.

Les adultes et Les sportifs

Le traitement ostéopathique peut être préventif. On parle de consultations “bilans”, qui permettent de diminuer la probabilité de développer des douleurs articulaires, musculaires, ligamentaires, etc… On peut aussi consulter l’ostéopathe après un traumatisme (chute, accident de la voie publique, accident de travail, traumatismes liés à la pratique sportive…), après un avis médical excluant une blessure nécessitant une prise en charge médicale. Dans la majeure partie des cas, la population se rend chez l’ostéopathe après l’apparition d’une douleur. Dans ce cas, le traitement ostéopathique aura pour objectif de réduire les douleurs présentent en agissant sur la cause de l’apparition de celles-ci.

Le sport est très important pour la santé. Cependant, il peut favoriser l’apparition de douleurs. Par exemple, dans le cas où la charge sportive et/ou l’équipement sont mal-adaptés, lorsque des traumatismes fragilisent le corps, ou bien encore quand le sport est mal effectué par le patient. Que ce soit pour le confort de la pratique sportive ou bien dans la recherche de performance, l’ostéopathe peut aider le patient. Il peut alors effectuer des mobilisations et des manipulations pour aider le corps à résister à l’intensité sportive, mais peut aussi conseiller le patient quant à l’équipement ou à la pratique du sport en question.

Les femmes enceintes ou en post-partum

La grossesse entraîne de nombreuses modifications sur le corps de manière mécanique, mais aussi de manière métabolique. Elle entraîne notamment une modification hormonale de la patiente, une modification de ses habitudes de vie, de sa position de sommeil, de travail, de sa pratique sportive. Ces modifications peuvent favoriser l’apparition de douleurs rachidiennes, abdominales et des membres inférieurs. L’ostéopathie devrait permettre de diminuer l’impact de ces nouvelles contraintes qui s’appliquent sur le corps de la patiente. De plus, des manipulations du système musculo-squelettiques permettent de potentialiser le bon déroulement de l’accouchement.

Parfois, après l’accouchement, des douleurs subsistent. L’ostéopathie permettrait d’améliorer le rétablissement de la patiente.

les personnes âgées

Le vieillissement d’une personne s’explique par le vieillissement de ses structures anatomiques, de ses fonctions cognitives, ce qui entraîne une perte d’autonomie. Cette perte d’autonomie est favorisée par l’altération de la qualité de vie, qui peut être expliquée par la présence de douleurs. En diminuant les douleurs, l’ostéopathe peut alors améliorer la qualité de vie d’une personne âgée et donc lui permettre de retrouver une autonomie suffisante.

savoir + sur le centre d'ostéopathie de L'Épine